Ce 11 novembre 2018, nous commémorerons les 100 ans de l’Armistice qui met fin à la Première Guerre mondiale. Comme chaque année, le programme des élèves de 3e s’ouvre par l’étude de la Grande Guerre. Mais cette année, à l’occasion du centenaire, plusieurs élèves se sont portés volontaires pour rendre publics, sur le site du collège, leurs travaux de rédaction. Voici le sujet auquel ils devaient réfléchir : Décrire et expliquer la guerre des tranchées comme une manifestation de la violence extrême. Parmi de nombreux travaux particulièrement réussis, deux ont été retenus, un dans chaque classe de 3e : ceux d’Yaël Lacotte (3e A) et de Maëlle Rolland (3e B). Merci aux élèves et à Virginie. Bonne lecture ! Nolwenn Kerdraon

Maëlle Rolland 3éme B

Pourquoi la guerre des tranchées est-elle si violente ?

Le 28 juin 1914 à Sarajevo l’héritier du trône de l’empire austro-hongrois et son épouse ont été assassinés. Cet évènement est le déclencheur de la grande guerre (première guerre mondiale ) . On l’appelle ainsi car les soldats croyaient qu’elle allait durer 6 mois et non 4ans. De cette même guerre a eu lieu la guerre des « tranchées » appelée guerre de position elle a commencé en 1916, de cette guerre il y a eu la bataille de la Somme et de Verdun.

Les soldats devaient creuser des fossés pour se protéger de leurs ennemis . Ces fossés sont appelés « tranchées » . Elles sont ensuite entourés de fils barbelés que les soldats récupéraient dans les champs , ses fils de barbelés étaient utilisés pour leurs ennemis une fois après avoir réussi à traverser le « No man’s land » et à rentrer dans leurs tranchées. Les soldats français étaient appelés « poilus » du à leurs difficiles conditions de vie dans les tranchées. Ils n’ont pas la chance de se raser la barbe. La nourriture étant très souvent de la soupe quand elle arrivait à eux elle était très souvent froide. Les soldats ne se lavaient que très rarement et attrapaient donc des poux. Les soldats ne dorment pas beaucoup non plus du aux conditions dans les tranchées où la température la nuit peut descendre jusqu’à « -25°c » . Les armes sont portées par les soldats en même temps que leurs sacs qui peuvent peser jusqu’à « 30kg » sur leurs épaules pendant toute une journée. Quand les soldats avaient le temps ils écrivaient des lettres à leurs proches pour leur raconter le calvaire qu’ils vivaient, certaines de ces lettres sont quelques fois « censurées » si elles ne plaisent pas à leurs pays et ne seront jamais envoyées.

La première guerre mondiale est l’une des plus horribles au niveau des équipements et des armes .

Pendant la guerre les soldats étaient munis d’un fusil où ils pouvaient y mettre une baïonnette qui pouvait être utilisée pour transpercer leurs ennemis si on se trouvait dans la même tranchée que lui. En septembre 1916 les chars font leurs entrée sur le front. Leur but est de permettre aux soldats d’envoyer dans la limite des tranchées de leurs ennemis pour détruire une partie des tranchées ou quand les « obus » explosaient avec leurs éclats blesser des soldats ennemis, les marques de ces chars sont « Mark » et « Renault ». En 1917 une nouvelle arme a fait sont entrée le « gaz ypérite », les soldats devaient donc porter des masques à gaz pour éviter d’être brûlés ou même pire .

La guerre des tranchées aussi appelée « guerre de position » est l’une des plus violentes car si on comptabilise : à la fin de la première guerre mondiale plus de 10 millions de personnes y ont laissé la vie au moment de l’ordre d’aller sur le « No man’s land » était donné, car quand on y allait nous étions directement les cibles des tirs ennemis et si nous n’y allons pas nous étions exécutés sur le champ, pour non respect d’un ordre donné, rien que le premier jour de la bataille de la Somme plus de 20 000 personnes ont perdu la vie du coté des Anglais sans compter les personnes définitivement défigurées ou même qui ont perdu des membres de leurs corps à jamais cela s’élève à plus de 15 000 personnes, ses personnes sont appelées « gueules cassées » , d’autres personnes, elles, sont traumatisées par toutes les choses choquantes qu’elles ont pu voir et garderont ça à jamais pour elles.

Cette guerre est l’une des plus violentes qui n’aient jamais existé je pense, cette année on commémorera le 100éme anniversaire de la signature de l’armistice qui a été signé le 11 novembre 1918 pour déclarer la fin de tout cette guerre.

Yaël LACOTTE 3e A Développement construit

La guerre 14-18 débute le 28 juin 1914 car c’est là que se passe un événement qui va tout changer : l’attentat de Sarajevo. Il s’ensuit de terribles batailles, elles font partie de différentes phases.

La guerre débute par une guerre de mouvement et se poursuit par la guerre de position, aussi appelée « guerre des tranchées ». C’est la plus terrible, violente et sanglante phase de la guerre. Pourquoi les combats de la guerre de position sont ils aussi violents ?

La vie quotidienne des soldats est horrible. Ils doivent préparer leurs tranchées (qui plus tard leur sauvent ou pas la vie) avec du bois, de la pierre, des barbelés … Il y aussi la toilette qu’ils ne peuvent faire que très rarement, donc les poux surviennent par le manque d’hygiène ; sans parler de la marche à pied avec les sacs pesant chacun environ 30Kg. Les poilus voulaient parfois donner de leurs nouvelles et ils le peuvent grâce à des lettres. Parfois ces lettres sont très touchantes, elles peuvent apporter des précisions sur la violence des combats, sur le manque de la famille et sur leur quotidien.

Deuxièmement, les combats de la guerre de position ont été particulièrement violents et sanglants. Les combats de la guerre de position commencent par des tirs de mitrailleuses, ensuite les gaz « moutarde » (ypérite) sont jetés. L’assaut est ordonné par le supérieur pour attaquer le camp ennemi. Ceux qui n’allaient pas sont directement fusillés. Les armes utilisées sont le fusil, la baïonnette (une longue lame au bout du fusil) très utile pour le corps à corps. Après intervient le char en 1917. Il permet de traverser le « No man’s land » et les barbelés tout en résistant aux tirs ennemis. L’artillerie lourde fait son apparition comme les obusiers, les canons, sachant qu’une seule mine peut provoquer un cratère de 12 mètres. Les soldats et les chevaux doivent se protéger du gaz et ils peuvent le faire seulement grâce aux masques à gaz.

Les combats sont très violents par les armes qui sont déjà très sophistiquées et le nombre d’hommes qui sont morts dans chacune de ces terribles batailles. Par exemple : la bataille de la Somme a fait 20.000 soldats anglais morts dès le 1er jour. La 1re guerre mondiale a causé la mort de plus de 10 millions de personnes.

Ce 11 novembre 2018 sera le centenaire de l’Armistice, et cette date doit rester gravée pour que jamais une guerre si violente ne se reproduise.