Pour la 4e année consécutive, à la façon d’Harry Potter, le collège se structure en quatre maisons

les Ambassadeurs, les Chevaliers, les Enchanteurs, les Voyageurs. De petites communautés d’élèves pour plus de cohésion.

Ils ne sont pas apprentis sorciers, mais leur quotidien au collège Chateaubriand s’apparente presque à celui des élèves de Poudlard. Depuis quatre ans, chaque nouveau membre de la communauté éducative (élèves ou personnel) se voit assigner une maison pour toute la durée de son passage au collège. Casser les groupes d’âges cloisonnés

Tous fiers de leur maison !! - JPEG - 2.3 Mo
Tous fiers de leur maison !!

Cette organisation découle d’un travail sur le projet d’établissement et de réflexion sur la responsabilisation. « C’est un outil pour former à la collaboration, au travail en groupe, pour encourager les élèves à développer la médiation entre pairs, donner de la valeur à l’implication et à l’engagement dans un collectif, dans le vivre ensemble », résume Coralie Huitric, la CPE de l’établissement. « Les maisons sont aussi l’occasion de casser les groupes d’appartenance traditionnels, par âges et niveaux scolaires ». Jules, élève de 4e A, se réjouit du rôle de responsabilité attribué aux élèves plus anciens : « Cette année, on va être formés à être des parrains, j’ai hâte d’avoir un 6e sous ma protection l’année prochaine. »

Des carnets aux couleurs des maisons -  voir en grand cette image
Des carnets aux couleurs des maisons

Des événements fédérateurs

Avant chaque période de vacances, le collège organise un tournoi sportif inter-maisons. « Je suis trop fier de ma maison. On fait tout pour lui rapporter des points », s’enthousiasme Mathis, élève de 3e. Les élèves partagent avec les adultes un temps collectif qui met à profit la relation de confiance, de coopération et donne du sens au terme « vie scolaire ». C’est aussi le cas sur la « semaine citoyenne » en mai et sur la journée « Chateaufortbriand » le dernier jour de l’année scolaire. De ce projet découle aussi désormais le tutorat 6e-3e à l’intérieur d’une même maison (chaque élève de 3e est parrain ou marraine d’un élève de 6e). « Les maisons ça sert à s’unir et à se défier. Quand on est en 6e, ça aide à rencontrer des grands », dit Dylan, élève de 6e.

IMG_0548